Programme Emplois d’été Canada

Repentigny, le 19 juin 2020  – Après des semaines d’incertitude pour plusieurs employeurs et plusieurs jeunes de la circonscription de Repentigny, la députée fédérale de Repentigny, Monique Pauzé est heureuse d’annoncer que l’octroi de 791 911$ dans le cadre du programme Emplois d’Été Canada (EÉC) est maintenant chose faite.

« La situation a été particulièrement difficile cette année en raison du programme “élargi” du gouvernement, et ce d’un océan à l’autre, explique Monique Pauzé. Pour la première fois depuis que je suis en poste, nous avons dû refuser des projets et certains employeurs étaient vraiment déçus de ne pas obtenir le nombre d’employés, d’heures ou de semaines demandées. Je m’explique encore mal pourquoi le gouvernement Trudeau a choisi de faire passer le financement pour les demandeurs des milieux publics et privés de 50 % à 100 % du salaire minimum sans augmenter d’un sou le budget global du programme. »

Selon la députée bloquiste, dans un contexte où les besoins de main-d’œuvre sont particulièrement importants, les modifications annoncées créent beaucoup plus d’obstacles qu’elles n’en règlent.

« Le gouvernement en place nous a même demandé de solliciter des employeurs supplémentaires afin qu’ils soumettent des demandes pour pallier aux projets annulés alors que le budget n’était même pas là pour financer les projets déposés initialement, déplore la députée. Cette façon de faire a créé des attentes et maintenant ce sont nos organismes, nos municipalités et nos entreprises qui sont pénalisés. Nous croyons que le fédéral doit redresser la situation », poursuit Mme Pauzé.

Au manque de budget s’est ajoutée une autre problématique importante, celle de l’attribution des réponses, qui ont fait l’objet de six vagues successives plutôt qu’en une seule annonce. Si les demandeurs du projet étaient habitués de recevoir une réponse en avril, les plus chanceux ont eu l’aval qu’ils pouvaient procéder à l’embauche des jeunes le 13 mai alors que d’autres ont dû attendre au 18 juin.

« Il est évident que cela a des conséquences majeures sur les organismes et entreprises qui ont fait une demande, insiste Monique Pauzé. Quoi qu’il en soit je tiens à remercier les fonctionnaires fédéraux qui étaient pris avec ces problématiques eux aussi. Ils ont vraiment fait du bon boulot et nous avons eu une excellente collaboration avec eux. »

Rappelons que cette année, le ministère a reçu plus de 37 000 candidatures pour plus de 146 000 emplois représentant 893 millions de dollars, soit plus de trois fois le budget du programme. En raison du grand nombre de demandes soumises, tous les projets n’ont pas reçu de financement, ce qui fait plusieurs mécontents. En outre, les organismes qui ont reçu un financement peuvent ne pas avoir reçu le niveau de financement demandé, le montant du financement reçu au cours des années précédentes ou le nombre de semaines demandé.

Investissements en 2020:

  • Investissements : 791 911$
  • Nombre de projets : 49
  • Projets refusés : 11
  • Nombre d’emplois créés : 203

Investissements en 2019:

  • Investissements : 792 503 $
  • Nombre de projets : 66
  • Nombre d’emplois créés : 243