Lancement de la vision L’Assomption 2025

C’est devant plus de 200 personnes, dont la députée Monique Pauzé, que le maire de L’Assomption, Sébastien Nadeau, présentait le projet du conseil pour revitaliser le secteur Électrolux à L’Assomption, une vision qui allie économie et environnement. L’idée est d’attirer de nouvelles entreprises, qui vont à la fois générer des taxes et des emplois et dont les toits seraient dotés de serre.

« Pour moi, qui ai souvent fait la promotion de la serriculture, je trouve ce plan emballant. Cette façon de faire, qui est dix fois plus performante à l’hectare et qui demande dix fois moins d’eau, offre de nombreux avantages dont celui de fournir des produits frais sans pesticide ni herbicide à longueur d’année. Les investisseurs qui sont en pourparlers avec la municipalité misent aussi sur l’aquaponie », a fait savoir la députée fédérale, Monique Pauzé.

Soucieuse de l’étalement urbain et de problème de congestion, la municipalité de L’Assomption souhaite aménager un stationnement à proximité d’un endroit qui pourrait éventuellement accueillir le train de banlieue. Un corridor  vert et des condos verraient aussi le jour et ces derniers seraient rassemblés dans ce secteur uniquement, à l’entrée de la municipalité.

Monique Pauzé a tenu à saluer l’initiative de la municipalité qui, dans un souci de préserver le patrimoine, a décidé de faire l’acquisition de l’Oasis du Vieux Palais, une bâtisse qui date de 1811 classée monument historique par le gouvernement du Québec en 1975.

Le projet d’une piscine intérieure et d’un deuxième aréna est aussi dans les cartons.