RÉCENTES Interventions de Monique Pauzé

INSTAGRAM

TWITTER

75% des Québécois appuient notre projet de loi pour éliminer l'exception religieuse en matière de discours haineux.

Les partis fédéralistes se joindront ils à notre initiative?
Pour leur envoyer un message, signez ici: http://blocqc.typeform.com/proposhaineux

Voilà qui devrait inciter les Libéraux et les Conservateurs à soutenir la volonté du Québec de mettre fin au discours haineux et l’incitation à la violence cachés derrière la religion et l’extrémisme.

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau doit un milliard de dollars au Québec pour l'accueil des demandeurs d'asile.

Un. Milliard. De. Dollars. C'est intolérable. Qu'il nous rembourse!
Si vous êtes d'accord, signez: https://blocqc.typeform.com/remboursez

Louise Cousineau n’avait pas la plume dans sa poche. Percutantes, savoureuses, et parfois même un peu caustiques, ses chroniques sur la télé québécoise ont ravi les lecteurs au fil de cinq décennies.

Merci pour tout, madame Cousineau!

Dans le scandale ArriveCAN, le gouvernement de Justin Trudeau a une responsabilité dont il ne peut se détourner.

Ça prend une enquête indépendante. Maintenant.

#BlocQc

#ChalkRiver Enfouir des #DéchetsRadioactifs à un kilomètre de la rivière des Outaouais, c'est faire prendre des risques inutiles à l'#eaupotable des Anishnabés et de la moitié des Québécois. C'est irresponsable de la part du gouvernement Trudeau.

☢️ #polcan

Des millions et des millions de dollars de fonds publics gaspillés, 20 ministères fédéraux impliqués, des contrats distribués depuis 2010...

Le gouvernement fédéral a des comptes à rendre.

#BlocQc

Lente ou soudaine, ouvertement ou dans l’hypocrisie, la mort d’Alexei Navalny est politique. Il a souffert tant et plus pour ses convictions, et son engagement met en lumière la terrible incapacité du monde à neutraliser les pires dictateurs.
J’adresse mes voeux de courage à ses…

Ottawa projette aménager à Chalk River un dépotoir d’un million de mètres cubes de déchets nucléaires, à moins d’un kilomètre d’une rivière qui coule dans le Saint-Laurent.

Nous accompagnons les Premières nations dans ce dossier: c’est un risque inacceptable pour le Québec.

Encore plus...
moniquepauze2019

Engagements

Une présence assidue dans la circonscription;
Des interventions pertinentes et documentées;
Une implication de tous les jours pour un environnement sain et durable;
Un engagement indéfectible envers l’indépendance.

Monique Pauzé a su très tôt dans sa vie qu’elle voulait lutter contre les iniquités sociales et défendre les intérêts du Québec, des combats inachevés pour lesquels elle ne baisse pas les bras. Étant jeune, la députée bloquiste a enseigné au primaire pendant 20 ans où elle s’est appliquée à sensibiliser ses élèves à la protection de l’environnement, une cause pour laquelle elle se bat encore aujourd’hui. De 1995 à 2013, Monique Pauzé a acquis une vaste expérience dans le milieu syndical où elle a été coordonnatrice à l’action sociopolitique et présidente du Syndicat de Champlain avant de devenir commissaire pour la Commission spéciale sur le renouveau syndical à la CSQ. En plus de rédiger et présenter le mémoire du syndicat aux États généraux sur l’éducation, fait la formation des délégués sur la nouvelle Loi sur l’Instruction publique, elle a également eu comme mandat de sensibiliser les membres du syndicat sur le néolibéralisme et ses impacts sur l’éducation.

Féministe elle s’est battue pour l’équité salariale et elle a réussi à faire reconnaître le droit des femmes à un salaire égal pour un travail équivalent. Engagée dans le milieu environnemental, elle a été vice-présidente de la Coalition Eau Secours de 2013 à 2015 et plus récemment, elle a participé aux États généraux sur la souveraineté en tant que commissaire au chantier « économie et souveraineté ».

UNE FEMME ENGAGÉE – Pour elle, servir les citoyens de sa circonscription est le prolongement naturel de ses engagements passés. À peine après son arrivée au pouvoir, la députée et ses collègues ont réussi à faire avancer plusieurs dossiers à Ottawa et continueront de le faire tant que le Québec ne sera pas indépendant. Nous pouvons donc conclure qu’aujourd’hui, avec la même ferveur qu’à ses premiers jours de militantisme, la députée Monique Pauzé poursuit les mêmes objectifs et travaille à améliorer le sort de ses concitoyens.