RÉCENTES Interventions de Monique Pauzé

INSTAGRAM

TWITTER

La meilleure manière de soulager les gens qui souffrent, qui ont peur et qui attendent, c’est le financement adéquat des soins de santé.

Ce qui assure la vitesse dans le traitement des malades, c’est un chèque rapide. Pas des conditions.

@yfblanchet
#BlocQc

La réalité, c’est que la minorité anglophone du Québec se porte à merveille et n’est aucunement menacée par la Charte de la langue française.

La réalité, c’est que les francophones du Québec, eux, luttent pour la survie de leur langue.

@Mario_Beaulieu
#BlocQc

Ma crainte est qu’Ottawa veuille surtout diviser les provinces et isoler celles, dont le Québec, qui respectent leur devoir de donner des soins au vrai monde au lieu de se perdre dans une autre réforme achetée par le fédéral, centralisée au fédéral, sans mieux soigner nos gens.

@JulieVignolaBL, toujours aussi efficace en comité sur le dossier McKinsey: 👇 https://twitter.com/ThomasGerbet/status/1622709910864625672

Chez les libéraux de Justin Trudeau les contrats à McKinsey, tout comme la bêtise, ne meurent jamais.

Du moins, pas avant 100 ans.

https://www.lapresse.ca/actualites/politique/2023-01-30/contrats-octroyes-a-la-firme-mckinsey/ottawa-a-conclu-un-contrat-jusqu-en-2100.php

@BlocQuebecois

Nommer une représentante spéciale à la lutte contre l'islamophobie qui considère que la loi 21 sur la laïcité du Québec est islamophobe, c'est tout sauf construire des ponts.

C'est une politique de division, sur un sujet qui exige beaucoup plus de nuances et d'humanité. #BlocQc

Un contrat de 81 ans affiché au coût de 0$. Vous y croyez? Je pense que les contribuables connaîtront le coût réel dans... 81 ans. Ça ne fait aucun sens. Développer l'expertise à l'interne serait certainement moins coûteux que le prix-surprise qu'aura ce contrat en 2100! #polcan

L’hypocrisie est à son comble. Le gouvernement de @JustinTrudeau se targue d’être un leader dans la lutte aux #changementsclimatiques, mais multiplie les projets pétroliers. Après #BayduNord, #WhiteRose et malheureusement la liste continuera de s’allonger. https://www.ledevoir.com/environnement/778996/environnement-un-projet-petrolier-terre-neuvien-pourrait-produire-436-millions-de-barils-de-petrole

Encore plus...
moniquepauze2019

Engagements

Une présence assidue dans la circonscription;
Des interventions pertinentes et documentées;
Une implication de tous les jours pour un environnement sain et durable;
Un engagement indéfectible envers l’indépendance.

Monique Pauzé a su très tôt dans sa vie qu’elle voulait lutter contre les iniquités sociales et défendre les intérêts du Québec, des combats inachevés pour lesquels elle ne baisse pas les bras. Étant jeune, la députée bloquiste a enseigné au primaire pendant 20 ans où elle s’est appliquée à sensibiliser ses élèves à la protection de l’environnement, une cause pour laquelle elle se bat encore aujourd’hui. De 1995 à 2013, Monique Pauzé a acquis une vaste expérience dans le milieu syndical où elle a été coordonnatrice à l’action sociopolitique et présidente du Syndicat de Champlain avant de devenir commissaire pour la Commission spéciale sur le renouveau syndical à la CSQ. En plus de rédiger et présenter le mémoire du syndicat aux États généraux sur l’éducation, fait la formation des délégués sur la nouvelle Loi sur l’Instruction publique, elle a également eu comme mandat de sensibiliser les membres du syndicat sur le néolibéralisme et ses impacts sur l’éducation.

Féministe elle s’est battue pour l’équité salariale et elle a réussi à faire reconnaître le droit des femmes à un salaire égal pour un travail équivalent. Engagée dans le milieu environnemental, elle a été vice-présidente de la Coalition Eau Secours de 2013 à 2015 et plus récemment, elle a participé aux États généraux sur la souveraineté en tant que commissaire au chantier « économie et souveraineté ».

UNE FEMME ENGAGÉE – Pour elle, servir les citoyens de sa circonscription est le prolongement naturel de ses engagements passés. À peine après son arrivée au pouvoir, la députée et ses collègues ont réussi à faire avancer plusieurs dossiers à Ottawa et continueront de le faire tant que le Québec ne sera pas indépendant. Nous pouvons donc conclure qu’aujourd’hui, avec la même ferveur qu’à ses premiers jours de militantisme, la députée Monique Pauzé poursuit les mêmes objectifs et travaille à améliorer le sort de ses concitoyens.